Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Baby Blues : mythe ou réalité ?

17 Février 2014, 12:46pm

Publié par Belle Enceinte

Ma sage-femme m'avait prévenue qu'avec la chute des hormones, la fatigue, souvent les femmes souffraient du baby blues. Je me demandais comment cela était possible alors que bébé venait d'arriver et que le bonheur nous submergeait...

Encore une fois, ma SF avait raison. Quelques jours après le retour à la maison, parfois, je me mettais à pleurer. Pourquoi? Je ne sais pas. Les larmes montaient. C'était incontrôlable. Ça me prenait souvent le soir. Peut-être que je redoutais le moment du coucher, les réveils dans la nuit... Je ne pouvais pas l'expliquer.

Effectivement l'arrivée de bébé provoque beaucoup de bonheur, mais aussi beaucoup de craintes, de peurs, d'angoisses, de questions et de fatigue. J'avais tout le temps peur de mal faire, qu'elle ne respire plus, de la faire tomber, mal donner le biberon... Oui c'est bizarre quand on rêve d'aller se coucher et que bébé s'est endormie et ne fait plus de bruit, on trouve cela inquiétant, et on ne dort pas...Pourtant elle ne fait que dormir. Il faut donc se retenir d'aller dans sa chambre et de la réveiller pour voir si elle est bien en vie... C'est dans ces moments-là que je me dis que je n'ai pas fini de m'inquiéter pour elle, et que ça y est, je suis devenue maman!!

Autre inquiétude, au début, le papa était là et pouvait prendre le relais... Oui mais le congé paternité ne dure que quinze jours... A la reprise de son travail, il fallait que j'assure SEULE ! Voilà l'angoisse supplémentaire : est-ce que je vais y arriver seule ? Qui va surveiller bébé pendant que je prends ma douche? Comment je vais faire pour être à l'heure à mes rendez-vous ? ... En y réfléchissant, des millions de femmes y sont arrivées, alors pourquoi pas moi ? Il fallait juste trouver notre rythme à toutes les deux ! Alors, pour ne pas faire un changement trop brutal (pour moi en tout cas), mon cher et tendre s'est d'abord absenté une heure (le temps de faire des courses) puis une matinée. Je me suis alors rendue compte que cela était possible, que j'ai pu prendre ma douche pendant qu'elle dormait, que je pouvais aussi préparer à manger et faire la vaisselle de ses biberons. Alors le lundi, quand il a rembauché, et bien tout s'est bien passé. Mon bébé avait les fesses propres, le ventre bien rempli et dormait paisiblement : Bref, j'étais une bonne mère !

J'en ai quand même parlé avec ma SF car je ne voulais pas que ce baby blues se transforme en dépression. Elle m'a alors prescrit de l'homéopathie (seul remède pour les femmes allaitantes), et elle m'a aussi conseillé de parler, de mettre des mots sur ce que je ressentais. Pas facile ! C'était juste la peur de ne pas y arriver. J'ai donc appris à me faire confiance et à laisser un peu de mou. Tant pis si le repassage n'était pas fait, si j'avais 15 - 30 minutes de retard, il fallait privilégier les moments avec bébé et surtout les moments de repos.

Alors voilà, tout ça pour vous dire, que si comme moi vous avez (eu) un moment de panique, ça passe et que surtout, il ne faut pas rester seule dans cette détresse. Ma SF m'a beaucoup aidé ainsi que mon mari, mais j'ai aussi pu compter sur mes amies. MERCI

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Elo Chow 22/02/2014 11:00

Très beau témoignage, c'est rassurant de lire ça et de se rendre compte que ca a vraiment l'air passager, et que l'on peut faire avec. Mais c'est vrai que ce fameux baby blues fait peur quand même ^^

Vanessa Lisa 17/02/2014 14:40

Coucou Super Maman,
Ici aussi les débuts ont été durs, beaucoup de doutes, de remises en question, on écoute les conseils, (qui parfois ne nous correspondent pas ou qu'on a du mal à mettre en place), pas facile la vie de maman et en effet, toute notre vie maintenant, petit trésor sera notre priorité, mon chaton a 17 mois et je me pose de nouvelles questions quotidiennement. Mais il y a tellement de jolies choses à vivre, nos réponses viendront au jour le jour, on donne le meilleur, on fait ce qui nous semble bon, et tant pis pour les retards ou la pile de linge qui s'accumule...
En tout cas, plein de courage, profite de ta puce au maximum avant la reprise du boulot.
Bisous

Belle Enceinte 17/02/2014 17:41

Merci :-D

Madame Hérisson 17/02/2014 14:36

Pas de babyblues ici mais j'étais tellement fatiguée que je pleurais pour un rien ! Et pourtant, je m'attendais à en avoir un ;)